DROIT AU BUT VERS VOTRE OBJECTIF

Cibler votre objectif dans le mlm

Droit au but vers votre objectif !

Ce message est pour vous.

Si vous êtes en plein remue-méninges parce que vous avez fixé un objectif.

Vous vous demandez comment l’atteindre ou si vous vous sentez frustré(e) parce que vous ne l’avez pas atteint.

Alors, lisez donc ce qui suit. 

Vous débutez dans votre activité MLM mais vous ne progressez pas ?

Vous rencontrez des objections qui vous font perdre tous vos moyens ?

Vous en avez ras le bol de recevoir des « NON » ?

Pour faire décoller votre activité, accordez-vous 10 secondes pour cliquer ici et enregistrez GRATUITEMENT sur votre ordinateur " la méthode T.A.P ".

Au fait, Béatrix et moi nous aussi avons connu et beaucoup souffert de cette situation.

Et pour sortir de cette spirale si difficile, nous avons appliqué cette méthode qui a considérablement changé notre style de vie.

Donc, nous vous suggérons vivement de saisir cette formation GRATUITE pour parrainer 2 filleuls en 7 jours.

Quand j’ai débuté le MLM, j’étais assoiffé de connaissances : je me formais beaucoup et commençais- selon moi- à avoir un certain niveau.

Cette crise d’autosatisfaction m’a passé. Depuis, avec humilité, je continue, jusqu’à ce jour et sans relâche, à apprendre.

Une nouvelle piste

Je me souviens du jour où mon parrain  m’a demandé : 

« Eh Joël ! Quel est ton objectif pour cette année ? »

Étonné par cette question dont la réponse me paraissait évidente, j’ai répondu : « Augmenter mon chiffre d’affaire. »

Je me rappelle son sourire et sa phrase résonne encore dans mes oreilles « Rendez-vous jeudi soir à la salle de formation. ».

Le jour venu, je me suis installé attendant le programme avec impatience.

Et là, j’ai compris le sourire de mon parrain.

Je venais de découvrir la méthode S.M.A.R.T. qui définissait les caractéristiques d’un objectif.

J’ai alors compris pourquoi ma progression était irrégulière.

Il manquait souvent un (et parfois plus) des 5 éléments caractéristiques qui composent l’objectif.

Ce manque entraînait le retard ou pire encore l’échec.

Donc pour être efficace, un objectif doit être S.M.A.R.T. Ce moyen mnémotechnique est formé de l’initiale de chaque caractéristique.

La méthode S.M. A.R.T. 

Ainsi votre objectif doit être :

  • Spécifique
  • Mesurable
  • Accessible et Ambitieux
  • Réaliste
  • Temporellement défini (inscrit dans le Temps)

Je vais développer ceci un peu plus loin.

Quand j’ai commencé à travailler avec Béatrix, mon épouse, j’ai fait de nouvelles découvertes.

Passionnée de neurosciences, elle m’a fait comprendre que l’association de la méthode S.M.A.R.T. avec certains éléments de la neuroscience rendait la méthode particulièrement efficace.

Elle s’était imprégnée des enseignements de David Lefrançois, formateur de coach et expert en neurosciences et m’en faisait part.

https://www.youtube.com/watch?v=ufaVAKyEL6A

Je m’apercevais alors que j’avais négligé de prendre en compte un associé de première importance : mon cerveau.

En effet, comprendre son fonctionnement lorsqu’on se fixe un objectif est primordial.

votre cerveau et votre objectif dans le mlm


Tout d’abord, qu’est-ce qu’un objectif ?

Pour la majorité d’entre nous, c’est un but à atteindre. 

L’expert en neurosciences, en donne la définition suivante :

 « C’est la capacité que j’ai de me projeter dans le futur

et d’avoir une représentation mentale très claire de ce que je vais réaliser. »

Les mots « représentation mentale » font déjà référence au cerveau tandis que l’expression « très claire » met en évidence une notion incontournable en neurosciences :

« Le cerveau ne fait pas ce que vous voulez, il fait ce que vous lui demandez avec précision. »

Pour en revenir à notre objectif, nous devons donc bâtir une image précise de nous en train de le réaliser avec joie dans le futur.

Pourquoi avec joie ?

Tout simplement parce que ce qui est synonyme de bonheur, de bienfait… est motivant.

« Le bonheur intérieur est le carburant de la réussite. »

Cette phrase que j’avais entendue à plusieurs reprises dans les formations, prenait alors tout son sens à présent.

Ok, mais qu’est-ce qui va maintenir ma motivation intacte ? Ce sont les critères qui composent l’objectif qui vont nous y aider :

C’est là que la méthode S.M.A.R.T. entre en scène. Comme nous l’avons vu précédemment, un objectif doit être :

Spécifique: = simple, clair, précis, sans ambiguïté.  Notre  cerveau a besoin d’une image claire de notre objectif.

Dans le cas contraire, il n’y  aura aucun engagement de sa part étant donné que vous ne lui avez pas « demandé avec  précision. »

Oups ! si ce n’est pas encore fait, prenez juste quelques secondes, et cliquez sur l’image ci-dessous pour télécharger GRATUITEMENT la méthode T.A.P

Obtenez 2 FILLEULS EN 7 JOURS AVEC LA METHODE T.A.P

 

 

Mesurable : un objectif doit avoir                                              

  • une date limite de réalisation,
  • Pouvoir être mesuré sur des faits concrets,
  • Etre suivi régulièrement sur le taux d’avancement.

Pour ce critère, la notion de précision est à prendre en compte.

Ainsi, lorsque j’ai répondu : « Augmenter mon chiffre d’affaire ! », j’avais raté un critère et mon cerveau serait resté indifférent devant ce manque de clarté.

Dire « Je veux passer de 350 000 € à 450 000 €.» est mesurable. Pour  les neurosciences, « le simple fait d’évaluer permet d’agir. »

Atteignable : il faut qu’il vous soit adapté sinon cela provoque le découragement.

Ambitieux :

Cela vous fera sortir de votre zone de confort et vous pousser à vous surpasser,  ce qui créera de la motivation.

Si votre objectif n’est pas assez ambitieux vous risquez  de vous ennuyer.

Réaliste :

Votre objectif doit correspondre à ce que vous pouvez faire.

Du côté des neurosciences, il vous faut comprendre que vous allez progresser par étapes successives, ainsi le cerveau–encore lui-est rassuré.  

Votre partie  inconsciente sent qu’elle peut y parvenir et accepte de s’engager.                                                                  

Progressivement, j’ai appris à faire attention à ma partie inconsciente.

Surtout quand j’ai compris l’importance de sa part dans mon fonctionnement.

L’exemple donné par David Lefrançois était très parlant :

il a associé la taille de notre partie consciente à celle d’un Playmobil et celle de notre partie inconsciente à celle de la Tour Eiffel.

Le déséquilibre de la proportion est sidérant et pousse à la réflexion.        
Temporel : Il est indispensable de fixer une date limite.

Ce fait permet de commencer à s’organiser car le caractère prioritaire de l’objectif apparaît.

Ce repérage dans le temps amorce la motivation.

Un pas de plus           

La plupart des présentations de la méthode S.M.A.R.T., s’en tiennent à la définition des cinq critères de l’objectif.

Notre expert en neurosciences a, grâce à l’expérience qu’il avait tirée  de ses séances de coaching, augmenté le nombre de critères et mis en place des points de vigilance.

Donc, votre objectif doit être aussi :

Votre objectif doit être visualisable dans le mlm

Visualisable :

Vous devez avoir une image très précise de vous en train de réaliser votre objectif.

Vous devez ressentir la joie et la fierté que cette réussite vous apporte.

Célébrez mentalement cette victoire.

Connecté à vos valeurs :

C’est indispensable parce que vous mettrez en place des processus d’auto sabotage étant donné que votre inconscient freinera.

Souvenez – vous, de sa proportion par rapport à votre conscient :

c’est le combat de David contre Goliath dans votre cerveau et c’est plutôt inconfortable.

  • Fun : le plaisir est toujours source de réussite.
  • Sous votre contrôle :

Ici, c’est de la notion de responsabilité personnelle dont il est question.

Votre réussite, l’atteinte de votre objectif ne dépend de personne d’autre que vous.

Ainsi, vous n’accusez ni les circonstances ni les autres.  Dites–vous :

« Je suis le premier responsable des résultats que j’obtiens dans ma vie. »

Si l’on pense que la responsabilité est ailleurs, on perd le pouvoir de faire les choses.

En effet la déresponsabilisation est une des manières de se saboter au quotidien.

Donc, voici quatre critères supplémentaires pour mieux cerner votre objectif.

Cependant, il reste des éléments à mettre en place. Encore ! me direz vous.

Eh bien, oui car comme dit le vieil adage : »Prudence est mère de sûreté »

Il reste encore des points de vigilance à mettre en place pour ne pas tomber dans certains pièges.

LES POINTS DE VIGILANCE

Ils sont au nombre de quatre, comme les mousquetaires :

La notion de niveau

Votre objectif ne doit pas être trop élevé sinon cela crée du découragement. Il ne doit pas être trop bas non plus sinon vous seriez démotivé.

En fait, à vous de mettre en place un objectif assez élevé pour susciter un peu de stress (je parle ici du bon stress) celui qui pousse hors de votre zone de confort et vous motive.

La notion d’apprentissage

Il est très rare que l’on vous indique que vous allez devoir apprendre des choses pour atteindre votre objectif.

Posez-vous la question :

Qu’est-ce que j’ai besoin d’apprendre pour y arriver ?

Apprentissage

Quand j’ai démarré le MLM via internet, j’ai dû apprendre à bâtir un blog de A à Z de la page de capture à l’écriture d’un article, tout était nouveau pour moi.

J’ai donc compris qu’

« Á chaque nouvel objectif, apparaît un nouvel apprentissage. » 

Il faut être au clair avec ce que vous avez à apprendre.

Sans  cela le découragement et la démotivation vous guetteront à la moindre difficulté.

La soupape de sécurité

Elle vous permettra de ne pas « exploser » ou, pardonnez–moi l’expression, « ne pas Peter les plombs » en cas d’échec.

Souvenez–vous d’abord, qu’ « à l’impossible nul n’est tenu ».

Mais avant tout, il vous faut anticiper, il vous faut échafauder un plan B pour éviter la déprime voire la dépression.

Aussi, posez-vous la question :

Qu’est-ce que je fais si ça ne marche pas ?

La réponse que vous donnerez sera le début de votre plan B.

Toutefois, prenez aussi en compte les progrès que vous avez faits, les connaissances que vous avez acquises.

Redressez la tête car vous êtes  allez jusqu’au bout d’un nouveau processus et ça c’est une victoire.

  • Le prix à payer

Sachez qu’il y en a toujours un :

  • Moins de temps pour voir ses amis.
  • Moins de temps pour les loisirs,
  • Plus de dépenses en livres et formations,

La question à vous poser avant de commencer est :

Quel est le prix à payer pour atteindre mon objectif ?

Si cet élément n’est pas clair, vous commencerez à reconsidérer votre objectif à la baisse et vous ressentirez de la déception.

Parrainer 2 Filleuls en 7 jours avec la Méthode T.A.P

Obtenez 2 FILLEULS EN 7 JOURS AVEC LA METHODE T.A.P

 

 

En conclusion, dès que vous vous fixez un objectif, veillez à ce que tous les critères soient respectés. Faites une check-list. 

Récapitulez votre objectif dans le mlm

 

Vous avez aimer  » Droit au but vers votre objectif « , vous apprécierez aussi :

Pensez à laisser une commentaire.

C’était :  » Droit au but vers votre objectif « .

Joel Alban définir votre objectif dans le mlm

 

 

 

 

 

 » Pour le leader qui est en vous « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.